L’exploitation | Charolais Hoeffel

L’exploitation

Historique

vue ferme

En automne 1957, Pierre HOEFFEL achetait ses premiers bovins charolais, une race alors inconnue en Alsace. C’était à Handschuheim, dans le Kochersberg, à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Strasbourg dans les meilleures terres labourables d’Alsace.

Au fil des ans le troupeau s’agrandit, et les pâtures s’éloignent. En 1966, le cheptel qui se compose à l’époque de 50 vaches mères est déménagé au Domaine de Walbourg.

En 1973, l’intégralité du troupeau se composait d’animaux inscrits au livre A avec pour principales origines DESSAUNY Michel, MERCIER, DESSAUNY André, HORION Yves et GAUTHIER Michel.

photo-ernestDepuis cette époque, c’est Ernest HOEFFEL qui dirige l’exploitation.

 

 

 

Dessein de l’exploitation

Notre spécialisation est la vente de reproducteurs, que ce soit mâle ou femelle, et ce depuis l’origine.

Les principaux critères de sélection au Domaine de Walbourg

L’objectif est d’avoir des animaux complets avec :

  •  de la taille et de la viande (puisque c’est la finalité de la race) associé à de la croissance, ce qui a pour prémisse une grande profondeur de poitrine afin de valoriser les fourrages grossiers
  •  une tête expressive à front large, des cornes rondes et blanches, des joues fortes et une grande « barre de coupe » (ou un mufle large si vous préférez !!)
  •  un dos horizontal et bien musclé, des reins très larges et des membres bien d’aplomb
  •  des qualités maternelles qui se traduisent par des animaux féconds et vêlant bien et ayant de bonnes aptitudes laitières sans oublier le caractère des animaux qui se doit d’être de nature calme pour faciliter le travail de nous autres éleveurs

MarjoQR

Foncier

L’exploitation est dotée d’une Surface Agricole Utile totale de 183 ha et de 10 ha comprenant des lots de forêts, de taillis et de friches : les terres arables constituent 40 hectares (blé, orge, maïs grain et jachère), et les prairies permanentes environ 143 ha.

Le terrain est réparti en deux grands îlots, de part et d’autre du village.

SAU