Ecuyer | Charolais Hoeffel

Ecuyer

ECUYER1 au pre

Né le 11 décembre 2008 au GAEC DESSAUNY Eric (58).

Acheté en co-propriété par Ernest HOEFFEL et Thierry KOLB, le samedi 26 septembre 2009 à l’occasion de la vente aux enchères du GERCELA à NEVERS, l’une des 2 plus importantes ventes aux enchères de reproducteurs mâles de la race Charolaise en France.

ECUYER pedigreeSon père est VAINQUEUR (né MELAYE -58) , et sa mère RINETTE est une fille de JASON (PACQUET -58).

Ce taureau symbolise pour ses acheteurs l’avenir de la race charolaise. « Avenir » proche et direct car ce superbe reproducteur permettra de garantir le progrès génétique des 2 troupeaux dans les quels il sera utilisé. « Avenir » à moyen terme et indirectement à travers sa descendance : il participera également activement au progrès génétique des troupeaux des éleveurs clients qui achèteront des reproducteurs qui en seront issus.

C’est un animal aux qualités exceptionnelles :

  • une longueur de corps remarquable (dans le langage courant des sélectionneurs on dit qu’il a une paire de côtes de plus que les autres!) avec une rectitude du dessus parfaite
  • une taille haute et d’excellentes croissances journalières
  • une belle profondeur de côte (synonyme de grande capacité d’ingestion)
  • une conformation parfaite : une culotte large et bien redescendue sur le jarret, un bel arrondi; un dessus d’épaule et une largeur de dos exceptionnel ! Cette dernière qualité est difficile à sélectionner est d’ailleurs trop peu présente dans le charolais banalisé. C’est un animal en adéquation avec la filière de viande.
  • de très bonnes qualités de races, avec une tête « moelleuse »
  • de très bon aplombs

En résumé pour sa morphologie : c’est un animal complet, très équilibré.

Ses lignées parentales garantissent des poids à la naissance régulier et sans excès et des valeurs laitières dans les femelles qui seront bonne.

C’est un animal en adéquation avec la filière de viande bovine depuis l’éleveur jusqu’au consommateur.

Pour l’éleveur il permettra de produire de manière économique (grâce à son potentiel de croissance et sa capacité de valorisation des fourrages) des animaux lourds dans un temps de production court; mais aussi des carcasses bien conformées avec une forte proportion de morceaux de viande haut de gamme.

Toutes ces caratéristiques réunies font que cet animal représente l’AVENIR. Du niveau génétique de animaux d’abord, de la qualité de nos élevages ensuite et donc de la viabilité de nos exploitations pour finir.

En résumé : il correspond à l’image qu’ Ernest Hoeffel et ses associés se font du vrai charolais !

Ses premiers veaux sont très prometteurs, tant en mâle qu’en femelle. Voici un de ses fils :

Les photos ci-dessous d’ECUYER ont étés prises lors de la vente aux enchères du MARAULT.

Ecuyer-1259-Greco-Wbg-aout1 ECUYER marault sept09-0020bis ECUYER marault sept09-0018bis